En Guadeloupe, la radio RCI licencie une journaliste, victime de harcèlement sexuel et moral

Par

En novembre, le groupe Radio Caraïbes International était condamné pour ne pas avoir protégé une de ses journalistes, Ingrid Sénat, d’un harcèlement moral et sexuel. Deux mois après cette condamnation, cette journaliste a été licenciée pour faute grave pour… harcèlement moral et insubordination.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Journaliste à Radio Caraïbes International (RCI), station la plus écoutée des Antilles, Ingrid Sénat avait obtenu le 19 novembre 2018 la condamnation définitive de cette radio privée pour harcèlement moral et sexuel. Les faits de harcèlement cités par la chambre sociale de la cour d'appel de Basse-Terre remontaient pour certains à 2010.