Enquête pour agression sexuelle visant le représentant du pape en France

Par
Le parquet de Paris a ouvert le 24 janvier une enquête pour agressions sexuelles visant le représentant du pape en France, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du Monde.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert le 24 janvier une enquête pour agressions sexuelles visant le représentant du pape en France, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du Monde.

Cette procédure a été ouverte à la suite d'un signalement de la mairie de Paris, qui accuse le nonce apostolique, Luigi Ventura, d'avoir commis des attouchements sur un employé municipal âgé d'une trentaine d'année.

Les faits allégués se sont produits le 17 janvier à l'hôtel de ville, lors de la présentation des voeux de la maire, Anne Hidalgo, aux autorités diplomatiques et religieuses, précise-t-on à la mairie.

"En marge de cette cérémonie, de manière répétée, le nonce apostolique a réalisé des attouchements sur l'agent de la ville de Paris qui était en charge de l'accueillir", ajoute-t-on de même source. "Concrètement, il lui a caressé les fesses de manière insistante, prononcée et répétée."

Alertés, les supérieurs hiérarchiques de la victime présumée ont transmis un signalement le 23 janvier au parquet.

Luigi Ventura, âgé de 74 ans, est le nonce apostolique auprès de la République française depuis 2009.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale