Le laboratoire Lundbeck se met en travers de la route du baclofène

Le développement du seul médicament réellement efficace contre la dépendance alcoolique est freiné par les intérêts des grands laboratoires pharmaceutiques, en particulier Lundbeck.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le baclofène, seul médicament connu qui ait une efficacité importante contre la dépendance à l’alcool, est aujourd’hui dramatiquement peu utilisé, au regard de son usage potentiel. Le CFES (Comité français d’éducation pour la santé) estime à 5 millions le nombre de personnes qui ont un problème avec l’alcool, dont au moins le tiers pourraient bénéficier du baclofène.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal