A Mayotte, l’Etat est prêt à dépenser sans compter pour expulser des Sri-Lankais

Par Manuel Sanson (Le Poulpe.info)

Selon plusieurs documents, le ministère de l’intérieur et la préfecture de Mayotte ont mobilisé d’importants moyens financiers – même si les « tarifs (sont) élevés », selon un mail interne – pour expulser précipitamment des ressortissants sri-lankais arrivés sur l’île fin mai. À la clé, une facture particulièrement salée pour le contribuable français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand l’État français veut quelque chose, il ne lésine pas sur les moyens financiers. C’est particulièrement vrai à Mayotte, région française et département d’outre-mer, où la préfecture vient d’organiser un vol privé afin de renvoyer douze ressortissants sri-lankais dans leur pays d’origine. Ceux-ci venaient d’arriver sur le sol de Mayotte à la fin mai.