L’Institut national de la consommation en danger

Par

Un plan social est imposé à l’Institut national de la consommation (INC) et à son magazine « 60 Millions de consommateurs », au risque de remettre en cause ses missions de service public. La direction invoque la diminution des subventions publiques et la crise de la presse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« La diminution continue des subventions publiques depuis plusieurs années (réduction de 3 millions d’euros en 2016 à 1,8 million d’euros en 2020, soit − 38 % à périmètre d’actions de service public constant) ne permet plus à l’Institut national de la consommation (INC) de financer ses activités de service public. » Au moins dans sa communication interne, la direction de l'INC parle clair. C’est en effet en ces termes qu’elle présente la situation de l’établissement public, éditeur de la célèbre revue 60 Millions de consommateurs, dans une note rédigée à l’attention d’un conseil d’administration qui s’est tenu le 20 mai dernier – note que l’on peut consulter ici.