Débarquement de Provence : le rôle des colonies occulté

Par

Le 15 août 1944, 400 000 hommes débarquaient en Provence pour chasser l'occupant nazi. Parmi eux, une majorité de tirailleurs issus des colonies françaises d'Afrique, dont le rôle a longtemps été oublié. Pour Le Nouvel Obs, « la mémoire a blanchi le débarquement ».

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

L'opération aura permis de prendre en tenailles l'occupant allemand. Deux mois après l'arrivée des Alliés sur les plages de Normandie, 400 000 hommes débarquaient en Provence le 15 août 1944. En treize jours, cette armée regroupant des troupes de la France libre, des Etats-Unis et du Canada, libérait la Provence. Voilà pour la grande Histoire.

Une autre histoire, rarement mise en avant, est racontée aujourd'hui par Le Nouvel Obs. Cette « armée B » était composée majoritairement d'hommes issues des colonies : des tirailleurs maghrébins, sénégalais ou pieds noirs. Leur rôle a souvent été minoré. « La mémoire a blanchi le débarquement », explique l’historien Pascal Blanchard, spécialiste de la colonisation.

A lire ici sur le site du Nouvel Obs.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous