Lourdes condamnations pour les djihadistes de Notre-Dame

Par
La cour d'assises spéciale de Paris a condamné lundi soir à des peines de cinq à trente ans de prison cinq femmes accusées d'avoir planifié des attentats sous l'influence du groupe Etat islamique (EI), dont un aux bonbonnes de gaz près de la cathédrale Notre-Dame en 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La cour d'assises spéciale de Paris a condamné lundi soir à des peines de cinq à trente ans de prison cinq femmes accusées d'avoir planifié des attentats sous l'influence du groupe Etat islamique (EI), dont un aux bonbonnes de gaz près de la cathédrale Notre-Dame en 2016.