Sur la piste de trois frères français résidant en Belgique

Par et

Mediapart retrace les trajectoires meurtrières des trois « équipes » de terroristes à Paris et Saint-Denis. Les enquêteurs belges et français sont sur la piste de trois frères : l'un s'est fait sauter boulevard Voltaire, un autre est en garde à vue, et le troisième fait l'objet d'un mandat d'arrêt belge. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

48 heures après les attentats du vendredi 13 novembre, revendiqués par l’État islamique, les premiers éléments de l’enquête confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) laissent entrevoir les trajectoires meurtrières de trois « équipes » de terroristes à Paris et Saint-Denis. Les policiers belges et français sont sur la piste de trois frères français résidant en Belgique : l'un s'est fait sauter boulevard Voltaire, un autre est en garde à vue en Belgique et le troisième fait l'objet d'un mandat d'arrêt belge.