Violences policières: le Défenseur des droits se saisit d’office

Par

Pour la première fois, le Défenseur des droits s’autosaisit du cas d’un mineur blessé en janvier à Strasbourg par les forces de l’ordre, lors d’une action des « gilets jaunes », rapporte 20 Minutes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Lilian, du nom de cet adolescent grièvement blessé par un tir de lanceur de balleS de défense (LBD) lors de l’acte IX des « gilets jaunes » à Strasbourg. Le Défenseur des droits s’est autosaisi de son cas, a appris 20 Minutes, confirmant une information de Rue89 Strasbourg.