Covid-19: la Guyane démunie face aux variants

Par et Katia Leï-Sam (Guyaweb)

Frontalière du Brésil, la Guyane n’a pas encore détecté le variant « P1 de Manaus ». Est-ce par manque de moyens ? Le séquençage complet s’effectue dans un délai de « dix jours » à l’Institut Pasteur de Paris, où seuls quelques dizaines d’échantillons ont été testés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confronté aux variants du coronavirus, le gouvernement a choisi de rétablir des conditions très strictes dans les deux sens de circulation entre les outre-mer et la France hexagonale. Retour des motifs impérieux, contrôles stricts, justificatifs divers et variés, septaine obligatoire, couvre-feu le week-end, confinement dans certains territoires : les 2 millions de Français vivant en outre-mer n’ont pas eu exactement la même impression que leurs concitoyens de l’Hexagone après les annonces du premier ministre, Jean Castex, le 29 janvier.