À Marseille, Emmanuel Macron fait des appels du pied aux mélenchonistes

À une semaine du deuxième tour, le président sortant s’est directement adressé aux électeurs de gauche, notamment les plus jeunes, que son projet rebute. Pour battre Marine Le Pen, il leur promet un quinquennat 100 % écolo et parle de « l’avenir en commun ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Marseille (Bouches-du-Rhône).– Emmanuel Macron a posé le cadre au tout début de son discours. « Manifester dès le lendemain contre le résultat d’élections démocratiques ne mène à rien », a-t-il lancé, samedi 16 avril, depuis la scène installée sur la pelouse du palais du Pharo, devant un public très clairsemé. Au même moment, des milliers de personnes défilaient contre l’extrême droite dans plusieurs villes de France.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal