Pour l’hôpital, des dizaines de milliers de manifestants et des violences

L’hôpital public a organisé une manifestation historique : 18 000 personnes à Paris, 220 cortèges dans toute la France. Elle a drainé bien au-delà de l’hôpital, des artistes aux politiques et aux gilets jaunes. Les simples usagers étaient aussi nombreux. Reportages à Brest et à Paris, qui a connu des violences.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une justice aux larmes de sang a plané au-dessus de la manifestation de l’hôpital public, mardi 16 juin, à Paris. À un moment, elle a affronté les corbeaux noirs de l’aveuglement, de l’imprévoyance ou du cynisme. Concentrée comme dans son théâtre, la metteuse en scène Ariane Mnouchkine a dirigé ses acteurs. En exergue, les paroles d’Agamemnon : « Lourde est la profération coléreuse des citoyens. Il faudra payer le prix de la malédiction populaire. »