Flashball à Montreuil : trois policiers renvoyés en correctionnelle, une première

Par

Montreuil, le 8 juillet 2009 : six tirs de Flashball, six blessés. Cinq ans plus tard, une juge d'instruction a décidé de renvoyer l'ensemble des policiers tireurs devant le tribunal correctionnel. Son ordonnance de renvoi est sévère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la première fois, plusieurs policiers vont être jugés ensemble pour avoir tiré au Flashball et blessé des manifestants. Le 8 juillet 2009 au soir, à Montreuil, trois policiers avaient fait usage de leur arme sur des manifestants, qui s’enfuyaient après la dispersion d’un rassemblement devant une clinique, évacuée le matin même par les forces de l'ordre. Six tirs, six blessés, dont cinq touchés au-dessus des épaules. L’un d’eux, Joachim Gatti, réalisateur de 34 ans, y perd un œil (lire ici son témoignage, que nous avions publié le 13 juillet 2009, ainsi que notre enquête sur les violences policières lors de la soirée du 8 juillet 2009).