mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition du matin

A la Fête de l'Huma, le Front de gauche rêve de rejouer 2005

17 septembre 2011 | Par Lénaïg Bredoux

Avec Jean-Luc Mélenchon pour candidat, présent dès vendredi à la fête de l'Huma, le Front de gauche veut déconstruire le discours sur la dette et le déficit qui contraignent les politiques publiques, dans une campagne centrée sur des assemblées citoyennes. Le modèle? La campagne du non au traité constitutionnel européen de 2005.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand les victoires sont rares, les références sont d'autant plus précieuses: toutes les composantes du Front de gauche portent un héritage commun, celui de la campagne du «non» au référendum européen de 2005, où, pour une fois, leurs positions furent majoritaires dans le pays. A la présidentielle de 2012, l'attelage qui regroupe six formations, dont les plus importantes sont le Parti de gauche de Mélenchon et le PCF de Pierre Laurent, espère bien rééditer le même exploit. En tout cas réutiliser les mêmes recettes.