«Les Impactés»: une pièce prémonitoire sur la crise de France Télécom-Orange

Par
Dès 2007, alors quepersonne ne parlait des suicides, une pièce de théâtre mettait au jour le système France Télécom-Orange et la souffrance de ses salariés. Cette année-là, le groupe venait de lancer Next, vaste plan industriel et de restructuration interne. Objectif : fairepartir 22.000 salariés. Mediapart diffuse en accès libre le documentaire qui a été tiré de cette pièce de théâtre de la compagnie Naje.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Impacté». A France Télécom-Orange, c'est ainsi que le jargon managérial désigne le salarié concerné par une restructuration. Il n'est pas «concerné», encore moins «victime». Dans la communication interne, le mot est censé adoucir la violence des réorganisations permanentes à l'œuvre dans l'ancienne entreprise publique de télécommunications. Il est pourtant emprunté au vocabulaire de la guerre, de la violence, des armes. C'est ce mot-symbole que la compagnie Naje (acronyme de “Nous n'abandonnerons jamais l'espoir”) a choisi pour nommer la pièce de théâtre qu'elle fait tourner depuis deux ans. Evidemment, le même mot a donné son titre au documentaire tiré de cette pièce que Mediapart a choisi de vous montrer.