Le député Thierry Solère suspecté d’avoir détourné ses frais de mandat

Par

Soupçonné d’avoir détourné une partie de ses indemnités de frais de mandat lors de la législature précédente, le député LREM des Hauts-de-Seine est, selon nos informations, visé par une enquête du Parquet national financier. Quatorze autres parlementaires sont également concernés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le calendrier judiciaire du député Thierry Solère s'annonce encore un peu plus chargé. Selon nos informations, l'ancien porte-parole de la campagne de François Fillon, qui a rejoint La République en marche (LREM) en novembre 2017, fait l'objet d'une enquête pour des soupçons de détournement de fonds publics ouverte par le Parquet national financier (PNF).