13-Novembre: Samu et pompiers assurent que les secours ont été «une réussite»

Par

Lors de l'audition à l'Assemblée du Samu et des pompiers sur la prise en charge des victimes le soir du 13 novembre, aucune question n’a porté sur l’absence de secours médicaux à la Bonne Bière ni sur leur retard à la Belle Équipe. De lourdes interrogations demeurent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec quelques précautions – le respect dû aux victimes, le caractère dramatique et inédit des attentats simultanés –, les pompiers estiment que les opérations de secours le 13 novembre 2015 sont « une réussite, malgré l’immensité des difficultés ». « Nous étions préparés, nous avions une stratégie », s’est félicité le chef du Samu Pierre Carli. Les députés qui les ont auditionnés, mercredi soir 16 mars, dans le cadre d’une table ronde sur la prise en charge des victimes n’ont pas cherché à en savoir plus. Aucune question n’a porté sur l’absence de secours médicaux sur le site de la Bonne Bière, rue du Faubourg-du-Temple (XIe arrondissement), absence attestée par deux médecins présents sur les lieux, non plus que sur le retard des médecins du Samu à la Belle Équipe, rue de Charonne (XIe arrondissement), manifeste sur les images d’un caméraman diffusées par M6.