Un agent de la RATP, qui avait dénoncé des injures racistes, licencié pour avis d’incompatibilité

Par

Agent de sécurité à la RATP, Lotfi*, a été fiché comme radicalisé par le ministère de l’intérieur, puis licencié après un avis d’incompatibilité. Il avait dénoncé en interne les propos racistes d’un de ses collègues du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Agent de sécurité depuis cinq ans, Lotfi*, 38 ans, a été licencié par la RATP le 12 décembre 2018 pour avis d’incompatibilité, à la suite d’une enquête administrative du ministère de l’intérieur. « C’est un licenciement violent, dit l’ancien agent. J’ai reçu le recommandé à la maison, un samedi, alors que je m’attendais à revenir travailler le lundi. »