Dérive sécuritaire : l’heure des comptes

Depuis de nombreuses années, les défenseurs des droits humains alertent sur l’accumulation de textes sécuritaires et le risque que ceux-ci tombent un jour entre de mauvaises mains. À quelques jours du second tour, cette menace risque de devenir une réalité.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Essayez la dictature, et vous verrez ! » Cette invitation faite en janvier 2020 sur le ton de la provocation par Emmanuel Macron prend, à l’approche du second tour de l’élection présidentielle, une tout autre tonalité. Alors que l’extrême droite n’a jamais été si proche d’accéder au pouvoir, la bravade du président lancée à ceux dénonçant sa dérive autoritaire sonne, deux années plus tard, comme une menace bien réelle. Et si les Français prenaient Emmanuel Macron au mot ?

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal