A Bure, «toutes les formes de lutte se complètent»

Par

Contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires Cigéo, des milliers de personnes ont manifesté à Bar-le-Duc samedi 16 juin. Les opposant·e·s revendiquent un durcissement de leurs actions, appellent au boycott du débat national et veulent organiser une concertation délocalisée et autogérée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Bar-le-Duc (Meuse)- Soudain, un chant monte derrières les trois masques colorés de hiboux et de chouettes : « Ami, j’entends ta rage/Cigéo va brûler/Demain par sabotage sinon par ses déchets. » La conférence de presse s’achève sur ce refrain, repris en boucle. Il donne le ton de la journée de mobilisation contre le projet de centre d’enfouissement de rebuts nucléaires Cigéo, à Bure (Meuse) : poésie sur la forme, détermination sur le fond.