Gens du voyage: Valls donne son feu vert à une loi

Par

Sur fond de divisions à l'intérieur du PS, le ministre de l’intérieur a confirmé son soutien à la proposition de loi défendue par l’élu socialiste Dominique Raimbourg sur les gens du voyage.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lors d’un colloque sur les gens du voyage organisé le 17 juillet à l’Assemblée nationale, le ministre de l’intérieur a confirmé son soutien à la proposition de loi défendue par l’élu socialiste Dominique Raimbourg. Présenté la veille à l’occasion de la réunion du groupe PS, ce projet a suscité des divisions en interne. Le texte prévoit d’abroger les discriminations à l’égard de cette population, majoritairement française, de renforcer les contraintes pesant sur les communes afin de faire respecter les obligations légales en matière d’installation d’aires d’accueil et de faciliter les expulsions de campements illicites lorsque les maires respectent la loi.