Depuis 40 ans, les mêmes recettes contre le chômage des jeunes

Par

Le sociologue Dominique Glaymann juge que les mesures annoncées par l’exécutif seront inefficaces.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’exécutif a trouvé son nouveau leitmotiv : « Notre jeunesse doit être la priorité de cette relance. » Les chiffres du chômage chez les moins de 25 ans ne cessent en effet d’augmenter, et tout le monde craint la déflagration pour septembre. En avril, juste avant le déconfinement, la hausse était de 22,6 % pour l’ensemble des personnes inscrites en catégorie A, mais de 29,4 % chez les moins de 25 ans.