Des experts en santé publique jugent Macron : une drôle d’« appétence pour les outils contraignants »

Par

Sous l’effet du variant Delta, la quatrième vague se forme déjà, plus puissante. Pour empêcher des hospitalisations nombreuses, il y a urgence à vacciner plus largement. Mais depuis les annonces du chef de l'Etat lundi, les restrictions de libertés mutent à leur tour. Comment la France en vient-elle à envisager des mesures de police aussi lourdes ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme le virus, les restrictions de libertés mutent. La Martinique vit encore dans le monde d’avant : l’épidémie flambe, l’hôpital se remplit, parce que 17,5 % de la population seulement est vaccinée. Mardi 13 juillet au soir, des centaines de manifestants ont protesté contre l’instauration d’un nouveau couvre-feu sur l’île, cette vie en coupes réglées. La métropole, elle, expérimente une variante, pas moins liberticide.