A Paris, Anne Hidalgo est fragilisée par la démission de son premier adjoint

Par et

Le premier adjoint Bruno Julliard a annoncé lundi qu'il démissionnait de ses fonctions. En cause : la gestion de la maire de Paris, qui a enchaîné depuis un an les catastrophes industrielles. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Anne Hidalgo apparaît plus fragilisée que jamais. Lundi 17 septembre, Bruno Julliard, premier adjoint et adjoint à la culture à la maire de Paris, a décidé de quitter ses fonctions, après avoir mûri sa décision pendant tout l’été. Celui qui fut son porte-parole aux municipales de 2014 a également décliné la proposition de l’édile parisienne de devenir son directeur de campagne pour les prochaines échéances électorales de 2020. Dans un entretien au Monde, il dresse un constat amer sur la gestion municipale.