Bioéthique: les droits des personnes transgenres et des enfants intersexes en débat

Par

Ils sont souvent les oubliés du droit. En commission, les députés ont rejeté les amendements visant à ouvrir la PMA aux hommes transgenres. Ils ont également débattu de la prise en charge médicale des enfants intersexes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des débats agités mais plutôt de bonne tenue, les députés ont adopté en commission spéciale le projet de loi sur la bioéthique dans la nuit du 13 au 14 septembre 2019. L’Assemblée nationale commencera le 24 septembre l’examen de ce texte, dont la principale mesure est d’ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules. Mais cette ouverture attendue depuis sept ans risque de s’accompagner de nouvelles discriminations, notamment envers les personnes transgenres.