PS: Désir recentre et verrouille

Par et

Le premier secrétaire du PS a présenté la nouvelle équipe de direction, marquée par l'exclusion de l'aile gauche et la montée en puissance de proches de Hollande et de Valls.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La « Mutu » n'est plus ce qu'elle était. Salle mythique de la gauche, en plein cœur de Paris, le Palais de la mutualité a été racheté par un spécialiste de « l'événementiel ». Mais rien à voir, jurent ses militants, avec l'évolution du parti socialiste qui y a organisé samedi son premier conseil national post-congrès. La réunion, bouclée en deux heures, avait pour seul objectif l'élection de la nouvelle direction autour du premier secrétaire Harlem Désir. Résultat, les soutiens de François Hollande s'emparent logiquement des principaux postes, aux côtés des amis de Martine Aubry et de Benoît Hamon ; les amis de Manuel Valls font une percée remarquée dans l'entourage proche du premier secrétaire ; l'aile gauche, qui avait engrangé 13 % des voix militantes au congrès, est en revanche exclue du secrétariat national. Des choix dans la droite ligne de la conférence de presse du chef de l'État, mardi dernier.