Une première victoire pour deux fichés qui ne veulent plus l’être

Par

Le 9 novembre, le ministère de l’intérieur a été condamné par un tribunal administratif pour atteinte à la vie privée d’une personne convaincue de faire l’objet d’une « fiche S » et contestant celle-ci. Cette décision est une première victoire dans une procédure d’une longueur et d’une complexité problématiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après une année de bataille juridique, Alex vient finalement d’obtenir une première victoire face à l’État français, auquel il demande de lui indiquer si son nom a été ajouté, comme il le soupçonne fortement, à l’un des fichiers des services de renseignement, et si oui, de l’en rayer pour pouvoir reprendre une vie normale.