Mawda: symbole d’une politique anti-migrants

Par

Dans « À l’air libre », retour sur la mort de Mawda, une fillette kurde de 2 ans tuée par la police belge en 2018, illustration de la tragédie des migrants en Europe. Également au sommaire : les violences sexuelles dans l’industrie du porno et les 10 ans de la révolution tunisienne.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

➡️ Retour avec Nejma Brahim sur la mort de Mawda, une fillette kurde de 2 ans tuée par la police belge en 2018, un drame qui a failli être passé sous silence, nouvelle illustration de la tragédie des migrants en Europe (notre dernier article ici).

➡️ Avec Lénaïg Bredoux nous parlons d’un sujet difficile : les violences sexuelles dans l’industrie du porno. Avec le témoignage exclusif d’Amelia, une jeune femme qui raconte l’envers du décor (son témoignage intégral ici).

➡️ La révolution tunisienne fête ses 10 ans, que reste-t-il du printemps arabe ? Le point avec Lilia Blaise, journaliste basée en Tunisie (son dernier article ici).

© Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous