mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mer. 28 sept. 2016 28/9/2016 Édition de la mi-journée

Roms à la rue: pourquoi la Mairie de Paris ne leur trouve pas d'abris

29 janvier 2013 | Par Carine Fouteau

Comment est-il possible que des familles dorment dehors, en plein hiver, à Paris ? Et que fait la Ville ? Redoutant un décès, elle les pousse à accepter des solutions de logement précaires. Sans accompagnement durable, parents et enfants, lâchés par le 115, retournent d'où ils viennent : sur les trottoirs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment est-il possible que des familles dorment dehors, en plein hiver, dans une capitale riche comme Paris ? Parents et enfants, ils sont environ 200 à vivre à même le sol, assis sur des matelas ou blottis dans des cabines téléphoniques, îlots de pauvreté tranchant avec l’abondance alentour. Des riverains et des militants associatifs, qui les croisent quotidiennement, s’interrogent sur le fait que cette situation perdure. Pourquoi la mairie n’est-elle pas capable de mettre à l’abri ces personnes, la plupart d’origine roumaine rom, dont le signalement sur les trottoirs remonte à plus d’un an ?