Malgré la trêve hivernale, des dizaines de coupures d’électricité pour impayés

Par

Les coupures d’électricité pour impayés sont interdites pendant la trêve hivernale. Pourtant, Mediapart a eu connaissance de plusieurs cas d’arrêt de compteurs depuis le 1er novembre. Enedis, le gestionnaire de réseau, plaide l’erreur et assure rétablir le courant dans les 48 heures.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une échéance que les précaires énergétiques connaissent bien : jusqu’au 31 mars, il est interdit de couper l’électricité – ainsi que l’eau, le gaz et la chaleur – d’un foyer dont les factures sont restées impayées. Cette protection a été instaurée par la loi Brottes en 2013 afin d’éviter que des familles et des personnes surendettées ou en grande difficulté financière ne passent l’hiver dans le froid.