Aquilino Morelle, la chute d’un artisan du remaniement

Par

Vendredi, le conseiller politique de François Hollande a démissionné après nos révélations sur ses conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques. Ami de Valls et de Montebourg, il était devenu une pièce maîtresse à l’Élysée, après avoir été une des chevilles ouvrières du remaniement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela semblait inéluctable. Vendredi midi, Aquilino Morelle, conseiller de François Hollande, a annoncé sa démission après les révélations de Mediapart sur ses conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques. Il n’a fallu que 24 heures pour que l’Élysée tranche. « Il n’y a eu aucune hésitation au sommet », jure un proche du président de la République.