Médine, rappeur : « L’extrême droite au pouvoir, c’est un point de non-retour »

Le Havrais s’exprime sur le second tour de la présidentielle et son rôle d’artiste engagé dans ce contexte politique. Après Mélenchon au premier tour, il votera « certainement » Macron, « par obligation ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Très populaire, le rappeur havrais de 39 ans sort le 13 mai un nouvel album, comme d’habitude très politique, dont le premier titre « Médine France » est déjà sorti. Cible de la droite, de l’extrême droite mais aussi de personnalités de la majorité LREM pour ses punchlines parfois provocatrices, Médine prend la parole dans cet entre-deux-tours. Il votera « certainement » Macron, pour éviter l’arrivée de Marine Le Pen au pouvoir. Dialogue sur La France insoumise, le « devoir » de voter contre l’extrême droite et l’engagement politique des artistes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal