Le centre sort laminé de la séquence électorale

Par

Outre la défaite sans appel de François Bayrou, emblématique, c’est toute la galaxie centriste qui s’effrite au terme de ces législatives. Sur la ligne de départ, toutes tendances confondues, 44 sortants. À l'arrivée, 23 élus, et peut-être zéro groupe.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Outre la défaite sans appel de François Bayrou, emblématique, c’est toute la galaxie centriste qui s’effrite au terme de ces législatives. Sur la ligne de départ, toutes tendances confondues, 44 sortants (3 MoDem, 22 Nouveau Centre, 16 radicaux, 2 apparentés NC concourant sous l’étiquette Alliance centriste et 1 ex-UMP).