Dans le Lot-et-Garonne, un barrage «type Sivens» est contesté en justice

Par

Les travaux pour établir une retenue d’eau de 20 hectares ont commencé à Pinel-Hauterive, à l’est du département du Lot-et-Garonne. Le projet a pourtant reçu un avis défavorable du Conseil national de la protection de la nature et de l’Agence française de la biodiversité. France Nature Environnement saisit la justice.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le drame de Sivens n'aura-t-il donc servi à rien ? Quatre ans après la mort de Rémi Fraisse, un nouveau projet de barrage, dans le Lot-et-Garonne cette fois-ci, voulu par des agriculteurs menace une tulipe rare, des chauves-souris, une zone humide importante ou encore un coléoptère. Sauf si la justice l'empêche.