5G: les caricatures de Macron révèlent sa peur d’une alternative écolo

Par

À défaut de contrecarrer les revendications écologistes sur le fond, le chef de l’État et ses soutiens tentent de les délégitimer sur la forme, en multipliant les sarcasmes. Dernier épisode en date : les opposants à la 5G taxés d’« Amish » par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le débat mériterait sans doute plus que des caricatures, mais Emmanuel Macron en a décidé autrement. Lundi 14 septembre, devant une centaine d’entrepreneurs de la « French Tech » réunis à l’Élysée, le président de la République a défendu le choix de la 5Gen moquant ceux qui, selon lui, estiment « qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile ». « Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine », a-t-il fait valoir, avant de plaider, de façon paradoxale, pour un « débat éclairé » sur le sujet.