La pénalisation de l'antisionisme est très largement rejetée

Par
Emmanuel Macron s'est prononcé mardi contre une loi punissant l'antisionisme au même titre que l'antisémitisme demandée par certains députés de sa majorité et qui, compte tenu des réactions à l'Assemblée, a peu de chances de voir le jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est prononcé mardi contre une loi punissant l'antisionisme au même titre que l'antisémitisme demandée par certains députés de sa majorité et qui, compte tenu des réactions à l'Assemblée, a peu de chances de voir le jour.