Le plan Vigipirate passe à «écarlate» dans la région Midi-Pyrénées

Deux armes ont été utilisées par le tueur, l'une d'elles est la même que celle utilisée pour les meurtres des militaires à Montauban et Toulouse. Le plan Vigipirate passe de «rouge» à «écarlate» dans la région.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a annoncé lundi soir que le plan Vigipirate passe de « rouge » à « écarlate », son niveau maximal, en Midi-Pyrénées, quelques heures après la tuerie dans un collège-lycée juif de Toulouse, qui a fait quatre morts et un blessé grave. « Des mesures de protection exceptionnelles seront prises pour la région Midi-Pyrénées et quelques départements limitrophes. J'ai décidé que serait donc activé le plan Vigipirate couleur écarlate », a déclaré le président après une réunion à l'Elysée avec le premier ministre, François Fillon, et les directeurs de cabinet des ministères de l'intérieur, de la justice et de la défense.