mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart sam. 24 sept. 2016 24/9/2016 Dernière édition

Menacé par la primaire, le centre cherche un moyen de survivre

19 mars 2016 | Par Ellen Salvi

Faute d’accord avec LR (ex-UMP), l’UDI appelle ses adhérents à voter contre une participation à la primaire de 2016. Un boycott qui pourrait bien arranger les affaires de Nicolas Sarkozy.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une belle photo de François Bayrou et Jean-Louis Borloo. C’est à peu près tout ce qu’il reste de “L’Alternative”. Deux ans après son lancement en novembre 2013, le mouvement conjoint de l’UDI et du MoDem, censé « créer une force dont la mission sera de faire face à la crise », n’est plus qu’un lointain souvenir. S’il a permis aux deux formations centristes d’enregistrer près de 10 % des suffrages aux européennes de 2014, il n’a pas survécu au départ de Borloo la même année. Un départ soudain qui a laissé l’UDI orpheline. Et réveillé les vieux démons du centre.