Fini les échanges de politesse et les touches à fleuret moucheté : le débat national sur la transition énergétique est entré dans sa phase de confrontation. Autant dire qu’il a enfin démarré.