Au Cabaret sauvage, Jean-Luc Mélenchon se remet en selle

Par

Lors d’un meeting à Paris, le leader de La France insoumise s’est fait « instituteur du peuple » pour expliquer les tenants et les aboutissants de la très contestée réforme des retraites. Une manière aussi d’imprimer sa marque alors que la gauche reste inaudible face à Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Finalement, la grève des transports n’a pas eu raison des bonnes volontés. Ce mercredi 18 décembre au soir, les 360 chaises du Cabaret sauvage sont toutes occupées. Militants ou sympathisants, ainsi que quelques députés, comme Adrien Quatennens ou Mathilde Panot : tous ces valeureux se sont rendus dans le nord-est de Paris pour applaudir Jean-Luc Mélenchon à l’occasion de son grand retour sur scène. Son premier meeting depuis les européennes, au printemps.