Affaire «Avenir lycéen»: un nouveau mouvement en gestation

Des dirigeants du syndicat pro-Blanquer s’activent pour présenter une nouvelle liste « indépendante » aux prochaines élections. Une réunion s'est tenue à Lyon fin décembre, dans un appartement loué par le syndicat, en pleine enquête ministérielle sur sa gestion financière.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Avenir lycéen est mort, vive Avenir lycéen ! Plusieurs dirigeants du syndicat pro-Blanquer, largement discrédité depuis les révélations sur ses malversations financières, s’organisent en vue de présenter une liste de « candidats indépendants » pour le prochain mandat (2021-2023) du Conseil supérieur de l’éducation (CSE).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal