mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

L’argent pas très vert de la fondation Hulot

21 février 2013 | Par Jade Lindgaard

Nicolas Hulot lance un think tank financé par EDF, la SNCF et Vinci, le constructeur de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Son entourage défend une stratégie d’influence « au goutte à goutte ». Mais l’entre-soi des industriels et des lobbyistes de l’écologie est-il bon pour la transition énergétique ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Peut-on lancer « le think tank de la transition énergétique » et le faire financer par la multinationale qui construit l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? Sans aucun doute, oui, c’est possible : la Fondation Nicolas Hulot (FNH) vient d’y procéder. Fin janvier, elle a inauguré son « laboratoire d’idées innovantes pour la transition énergétique » (voir ici sa page web). Est-ce souhaitable pour la bonne santé de la transition énergétique ? La discussion est ouverte.