Des footballeurs sont soupçonnés d’avoir parié sur leur défaite en Coupe de France

Par

Peu d’amateurs de football auraient parié sur le fait que le match entre Viry-Châtillon et Le Poiré-sur-Vie entrerait dans l’histoire de la Coupe de France. Une enquête préliminaire a pourtant été ouverte : des joueurs de Viry sont soupçonnés d’avoir parié sur leur propre défaite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le match pourrait se faire une place dans la légende de la Coupe de France. Pour de mauvaises raisons. Une enquête préliminaire, confiée aux policiers du SCCJ (Service central des courses et jeux), a été ouverte le 30 janvier pour des soupçons de fraude lors de la rencontre entre Viry-Châtillon et Le Poiré-sur-Vie, en 32e de finale de la compétition. Procédure rare, l’Arjel (autorité de régulation des jeux en ligne) a lancé une alerte rouge sur ce match, tandis que Mediapart a été directement alerté sur de possibles malversations. L’Arjel se demande si des joueurs de Viry ont parié sur leur propre défaite, ce qui est bien évidemment strictement interdit.