Le PS pourrait exclure un sénateur condamné pour agression sexuelle

Par

Benoît Hamon va écrire à Martine Aubry pour demander l'exclusion de Jacques Mahéas, sénateur-maire PS, condamné pour agression sexuelle... il y a plus d'un an. Une réaction tardive, signe de l'embarras des partis politiques sur les pratiques de leurs élus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire embarrasse le PS. Des années qu'il est interpellé par des militantes féministes, et des années qu'il se mure dans le silence. Jusqu'à une sortie surprenante de son porte-parole Benoît Hamon lors d'un séminaire organisé début avril sur les droits des femmes. Prenant à contre-pied son propre parti, il a alors demandé l'exclusion d'un élu socialiste condamné pour agression sexuelle. Si la procédure aboutissait, ce serait une première.