La Nupes hésite sur son mode d’organisation

Pour apparaître clairement comme le premier groupe d’opposition, Jean-Luc Mélenchon propose que la Nupes se constitue « comme un seul groupe au Parlement ». Mais la peur de l’effacement des identités politiques de gauche semble prendre le dessus. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Quelle est la meilleure stratégie à adopter pour apparaître clairement comme la première force d’opposition au président Macron ? La question tiraille Jean-Luc Mélenchon. Au lendemain d’un second tour des élections législatives qui n’a pas permis à la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes) d’obtenir de majorité, même relative, le chef de file de l’union de la gauche et des écologistes – loin d’avoir raccroché son tablier, malgré le fait qu’il n’a pas été candidat – a émis une proposition qui a pris de court ses partenaires.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal