Violences sexuelles : le fondateur de l’association Le Refuge et l’ex-directeur général mis en examen

Après les révélations de Mediapart en décembre 2020 sur les graves dysfonctionnements au sein de cette association LGBT, plusieurs plaintes avaient été déposées contre ses deux anciens dirigeants. L’ex-président Nicolas Nogier est mis en examen pour viol et agression sexuelle. Frédéric Gal, lui, est poursuivi pour deux faits de harcèlement sexuel.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est un tournant judiciaire. Le fondateur du Refuge Nicolas Noguier et son conjoint, l’ancien directeur général de la fondation, Frédéric Gal, ont tous les deux été mis en examen pour des faits de harcèlement, de travail dissimulé et violences sexuelles. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal