Avec son programme, Fillon tente de mettre la poussière sous le tapis

Par

François Fillon ne veut plus entendre parler des affaires. Persuadé que son projet finira par éclipser ses démêlés judiciaires, le candidat LR s’appuie sur le noyau dur de la droite, tout en « évitant les Français ». Une stratégie adoptée en son temps par Nicolas Sarkozy, mais qui avait fini par l’enfermer dans une bulle dont il n’est jamais sorti… jusqu’à la défaite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Éviter les questions qui fâchent. Se dédire sur à peu près tous les sujets. Et faire comme si de rien n’était. Telle est la stratégie adoptée par François Fillon depuis quelques jours. Déterminé à maintenir sa candidature coûte que coûte, l’ancien premier ministre refuse désormais de répondre aux journalistes qui l’interrogent sur les affaires. C’est à peine s’il accepte d’évoquer les difficultés de sa campagne, rapporte Le Parisien, qui a en revanche pu dévoiler ce mardi 21 février le nouveau programme santé du candidat LR. L’objectif est clair : recentrer le débat sur le projet et sur le projet seul.