La loi asile et immigration crée de premiers remous chez les députés En Marche!

Par

Alors que le projet de loi sur l'asile et l'immigration, porté par le ministre de l'intérieur, est présenté en conseil des ministres, une frange des députés En Marche! fait entendre sa voix pour faire évoluer le texte, jugé trop répressif. Pour la première fois depuis le début de la législature, un débat interne émerge publiquement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jusque-là, tout allait pour le mieux. Les premières grandes réformes du gouvernement – ordonnances réformant le code du travail, loi sur la sécurité, textes sur la modernisation de la vie publique… – n’avaient pas provoqué de remous majeurs au sein de la pléthorique, et souvent inexpérimentée, majorité issue des législatives de juin 2017. Les 314 députés et députées demeuraient bien alignés derrière leur président et leur gouvernement.