Plus de trois heures de débat en direct entre les cinq principaux candidats à l'élection présidentielle. Est-ce parce que l'exercice était inédit et s'est tenu à seulement 34 jours du premier tour de l'élection présidentielle ? Les feux d'artifice, explosions, court-circuits souhaités ou annoncés par quelques commentateurs n'ont pas eu lieu. François Fillon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, disposés en cercle et interrogés par deux journalistes de TF1, ont le plus souvent retenu leurs coups et parfois leurs paroles, préférant pratiquer l'esquive face à leurs adversaires.