Des tests sérologiques attendus mais incertains

Les tests sérologiques seront remboursés. Dans un premier temps, le personnel soignant sera prioritaire, afin de mesurer la circulation du virus dans les hôpitaux ou les Ehpad. Mais l’interprétation d’un test séropositif est encore difficile.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la bataille des masques, celle des tests sérologiques a-t-elle débuté ? Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France, en a commandé cinq millions, proposés aux entreprises franciliennes via sa centrale d’achat au prix unitaire de 9 à 12 euros. 150 000 sont offerts par la collectivité locale aux soignants. Selon la présidente de Région, ces tests « donnent une information utile aux personnels soignants, aux personnes en risque de santé et/ou particulièrement exposées ».